top of page

QUEL EST LE PRIX DE CE QUI N'A PAS DE PRIX?


Il est peut-être temps de réfléchir au prix que paient les grands saints, les ascètes inconnus et, en général, tous ceux qui suivent le Chemin de la Lumière. Je ne parle même pas des plus grands mentors de l'humanité et des messagers des mondes divins supérieurs, qui, en réponse à leurs dons inestimables, n'attendaient que persécutions, tortures, incendies, crucifixions et autres fanatismes de ces « petits hommes » ingrats et sans cœur. étaient capables, qui agissaient pire que des animaux, organisant des exécutions « spectacle »... Je me souviens de ma première visite à l'ashram de Sai Baba à Puttaparthi, quand en réponse à ma pensée : « Pourquoi faut-il passer par un détecteur de métaux ? Un saint n’est-il pas capable de se défendre ?», la pensée vint : « Ceci n'est pas nécessaire pour Sathya Sai, mais pour les gens qui devraient comprendre depuis longtemps qu'ils doivent protéger leurs saints !» N'est-ce pas un prix trop élevé que de payer le prix de votre vie Juste aux Fils et Filles de Lumière, qui encore aujourd'hui saturent ce monde souffrant de sages connaissances et de courants salvateurs coulant de leurs Cœurs Sacrificiels ?!

Que chacun réponde à ces questions par lui-même et, en regardant vers les cieux sans fin, essaie de voir toute la grandeur d'innombrables mondes qui vivent en paix et en harmonie les uns avec les autres et qui depuis des milliards d'années tentent de guérir notre petite planète, qui est vue comme un caillot de tumeur cancéreuse. La main sur le cœur, répondez-vous, bonnes personnes, êtes-vous sur le chemin des Forces de Lumière, et si vous vous êtes déjà positionné comme une personne qui veut partager le lourd fardeau de la Fraternité, alors suivez Leurs Saints exemples jusqu'au bout. est en votre pouvoir. Combien d'orphelins apparaissent chaque heure à la suite de guerres fratricides, combien de corps mutilés, de destins mutilés, de troubles mentaux lorsque le cerveau humain n'est pas capable de faire face aux troubles et aux malheurs qui lui arrivent ! Le monde gémit littéralement de douleur, déchirant tous les espaces environnants, et ici il est très important de montrer sa voix, bloquant le hurlement des animaux... Maintenant, je me suis soudainement souvenu d'un acteur que je connais en France, qui depuis plusieurs années maintenant , étant à la retraite, a voyagé dans sa caravane dans différents pays et, assis près des murs des temples, il lit à haute voix la « Bible du Feu », traduite en français. Bien entendu, je ne demande à personne de lire les livres que j’ai écrits ou d’écouter les œuvres que j’ai exprimées. Seul le libre arbitre d'une personne et le besoin de son âme d'étoile peuvent lui suggérer ce qu'il peut faire ici et maintenant pour que la paix et la prospérité triomphent enfin dans ce monde souffrant.

Ma voix est donc intégrée au chœur des voix sincères qui résonnent à travers la planète, dénonçant les guerres et la violence. Quelle que soit la religion des pays et des peuples, ils servent au nom de l'affirmation de la Mélodie de la Vie, qui est encore extrudée par la Voix de la Terre, imprégnée du sang de ses fils et filles... La planète aspire à la transformation. , et pourquoi chacun de nous ne contribue-t-il pas à la renaissance du Jardin d'Eden au sein de sols qui souffrent depuis longtemps ?! Nous sommes une seule famille appelée l'humanité ! Combien d'orphelinats et de maisons de retraite, de handicapés solitaires abandonnés dans des maisons froides ou mourant de faim et de froid dans les rues ! Surtout, je plains les petits enfants sans défense qui ont subi la cruauté et la violence des adultes, car j'ai moi-même, pourrait-on dire, été à leur place. Bien sûr, quelqu’un pourrait le penser, car j’ai entendu des rumeurs selon lesquelles je vis « dans le chocolat ». Oui, le chocolat existait, au propre comme au figuré, jusqu'à la mort de mon père bien-aimé alors que je n'avais que trois ans. Il rêvait que je mangerais des chocolats chers, mais je les percevais comme du savon jouet, et je préférais manger des caramels bon marché... Malheureusement, plus tard, ni dans l'enfance, ni à l'adolescence, ni pendant mon court mariage, la vie ne m'a pas plongé " au chocolat". Et peut-être heureusement, car il m'a été beaucoup plus facile de me séparer de ma vie passée, où régnaient la cruauté et la violence. Ainsi, après un divorce, il y a quarante ans, j’ai commencé à vivre une vie différente, seul, à travers les épines jusqu’aux étoiles. Et remerciez Dieu que désormais mon Chemin soit partagé par mes frères, qui sont de plus en plus nombreux sur le plan terrestre, quels que soient leur nationalité et leur pays de résidence. Et bien que leurs voix sonnent dans des dialectes différents, nous nous comprenons néanmoins, car nous parlons le même langage du cœur !

Et la dernière chose que je voudrais vous dire, mes chers frères et sœurs : certains d'entre vous me demandaient périodiquement de faire des livres vocaux, et de plus en plus de demandes concernaient des enregistrements audio de poèmes. Bien sûr, je rêvais d'ajouter de la musique aux poèmes, mais malheureusement, les compositeurs demandaient des sommes considérables, que je n'avais pas. Et ceux qui se concentrent sur l’aspect financier de la question pourraient-ils entendre la mélodie qui peut accompagner le Don d’En-Haut. Et grâce à Dieu, de bons amis sont apparus avec lesquels nous sommes sur le même chemin, et pour eux ce qui est important n’est pas ce qui est à César, mais ce qui est à Dieu ! Par conséquent, je suis heureux d'annoncer qu'un recueil audio « Dans les poèmes, le cosmos parle » paraîtra bientôt, qui aura un accompagnement musical digne. Le deuxième livre audio « Enseignement du cœur » sera également présenté à votre attention. Et là, je voudrais être très franc avec vous, car certains ont une question sur le coût, qu'ils aimeraient voir beaucoup plus bas. Comme vous le savez, cette année, j'ai eu soixante-dix ans, je suis depuis longtemps à la retraite, ce qui représente désormais dix mille roubles (cent euros), dont plus de la moitié sert à payer les services publics. Sans parler du fait que presque la totalité du montant des ventes pendant trois décennies a fini dans les poches des « éditeurs » d’autres personnes, qui m’ont payé quelques centimes, usurpant les droits sur mes œuvres. Dites-moi, que pourrais-je publier ou enregistrer sans avances ni aide occasionnelle de l'un d'entre vous, puisque ces dernières années j'ai été privé ne serait-ce que d'un centime de redevances ? Je suis éternellement reconnaissant à tous ceux qui ont contribué à la promotion des Dons de la Hiérarchie de Lumière ! Et, pour être extrêmement franc, je dirai que pour le premier livre, encore moins de dix pour cent du montant payé au studio d'enregistrement pour la reproduction d'un seul livre ont été reçus. Certains s'intéressent au prix du deuxième livre audio : coûtera-t-il le même prix et les prochains seront-ils doublés... J'ai rêvé un jour que j'offrirais mes livres gratuitement, beaucoup de gens partent ; Elle souhaitait également créer des bibliothèques publiques et utilisait son dernier argent pour acheter des livres. Il y a environ trente ans, j'ai acheté une Bible illustrée à Dora, en lui donnant la totalité de mon salaire, mais une femme qui avait les moyens d'acheter dix livres similaires m'a immédiatement demandé de la regarder, en promettant de la rendre le lendemain, mais jusqu'à ce jour elle ne l'a pas rendu. Et cela ne s’est pas produit uniquement avec ce livre. En règle générale, ce qui est reçu gratuitement n'est le plus souvent pas valorisé... Et mes fils, lorsqu'ils étaient encore écoliers, allaient décharger des wagons pour gagner notre pain, mais c'est une autre histoire... Je suis toujours prête pour partager avec vous ce que je possède, si vous n’avez vraiment pas la possibilité de payer le prix indiqué et d’acheter quelque chose qui n’a pas de prix pour vous !


Avec amour pour toi, Zinovya Dushkova

1 vue0 commentaire

留言


S'inscrire à la Newsletter
pour recevoir directement des messages de Zinovia Vasilievna Dushkova

Merci pour votre subscription!

bottom of page